Finalement, le changement c’est inquiétant

Atelier 10, CapCom 2014

Lors du Forum Cap Com de Nancy, le changement était à l’ordre du jour. Non pas que nous ayons vécu un retour de flamme sur la campagne présidentielle de 2012. C’est plutôt l’avenir et le maelstrom attendu de la réforme territoriale qui étaient dans toutes les têtes et dans toutes les conversations. Sont concernées : les régions, les départements, les intercommunalités et les communes… bref toute l’architecture territoriale française. Or, notre système administratif est peu habitué aux (r)évolutions depuis… la Révolution.

Autant dire que les attentes étaient élevées vis à vis des intervenantes de l’atelier que j’avais le plaisir d’animer sur le thème « comment accompagner les agents et les parties prenantes dans changement ? ». Notons d’ailleurs que toutes deux, bien que communicantes territoriales actuelles ou anciennes, avaient surtout comme atout et qualité, face au sujet en question, d’apporter des expertises et points de vues venus d’autres horizons ; d’un autre pays de la part de Isabelle Rougier, chef de de la Division des communications et des relations avec les citoyens de l’arrondissement du centre-ville de Montréal et qui a vécu les fusions – défusions de sa (ses) ville(s) ; d’autres univers professionnels de la part de Corinne Descours, aujourd’hui chargée de mission du groupe NGE et qui avant d’avoir été dircom de la Région Aquitaine fut aussi directrice de l’accompagnement du changement du groupe Areva.

Salle comble à l’heure H. Ce que l’on peut retenir de leurs propos, c’est qu’en la matière, il n’y a pas de recette miracle mais bien des méthodes à appliquer, des outils à utiliser : définir – sans le minimiser – le changement à mener, cartographier les acteurs, s’organiser et piloter le travail entre et avec les acteurs, donner rien que sa place mais toute sa place à la communication interne (et obtenir les budgets ad hoc !), prendre en compte l’affectif et l’émotionnel, écouter et parler (franchement), affronter les problèmes, bref autant d‘enjeux qu’il est bien plus facile de lister dans ce petit article que d’affronter demain en vrai dans les nouvelles collectivités territoriales à bâtir. Et pourtant nous y serons prêts.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.