L’université d’été ACIDD se transmute en Université d’été des transitions

L’université d’été de la communication pour le développement durable devient l’Université d’été des transitions. Elle aura lieu à Bordeaux les 12 et 13 septembre 2018. Après quinze éditions et 10 000 participants, à Buoux puis à Bordeaux, c’est le symbole de l’évolution des enjeux en matière de développement durable qui passent du domaine de la conscientisation à celui de l’action. L’ambition est de faire du nouveau rendez-vous bordelais un espace d’échanges et un creuset de réflexion pour les acteurs de la société, tant institutionnels qu’entrepreneuriaux.

Cette décision est le résultat d’une évolution des enjeux. En 2003, eu lieu la première session de l’Université d’été de la communication pour le développement durable à Buoux dans le Luberon. Depuis 2012, l’événement s’est installé à Bordeaux à l’invitation du maire de la ville et président de la Métropole.

Après avoir œuvré pour faire comprendre la notion même de développement durable, après avoir contribué à la prise de conscience partagée d’un dérèglement climatique et de la nécessité d’y répondre, l’association ACIDD a concrètement agi pour inciter à aller vers une communication responsable et s’est engagée sur des sujets qui en découlaient, comme la question des contributions du numérique au développement durable, l’aménagement numérique et durable des territoires, les tiers lieux ; plusieurs de ces travaux ont donné lieu à des publications. Dans cette continuité, l.

« Lors des éditions de ces dernières années à Bordeaux de l’université d’été de la communication pour le développement durable, nos travaux convergeaient vers la nécessité de prendre un virage, vers une synergie des grandes transitions sociétales », Gilles Berhault, délégué général de la Fondation des Transitions. l’association ACIDD elle-même a pris en compte cette évolution, devenant début 2018 la Fondation des Transitions, adossée à la Fondation FACE.

La raison d’être de l’Université d’été des Transitions est d’apporter des clefs de compréhension, de décision et d’action à l’ensemble des acteurs privés et publics.  « Ce n’est plus la communication seule qui constitue le cœur de l’enjeu du développement durable, mais bien la capacité collective à s’engager dans de réelles de transitions », selon Charles-Marie Boret, consultant en communication, administrateur de Réseaux Com’ Nouvelle-Aquitaine, correspondant régional de la Fondation des transitions. Sur le thème « collaborer ! communiquer ! innover ! »: programme ici, elle sera organisée en deux temps à CapScience : une journée (ouverte à tous) le 12 septembre, de présentations d’expériences puis, le 13 septembre, une journée de séminaires thématiques sur invitation. Pour s’inscrire et contribuer, c’est ici.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.