Les tortues du marketing territorial

Le marketing territorial n’est pas une invention récente.

Des villes multi-séculaires comme Montpellier ou des créations récentes comme Sophia-Antipolis ont démontré ces trente dernières années que la combinaison d’ambition, de volonté et de moyens peut produire des effets bénéfiques pour le développement d’un territoire.

Il y a près de dix ans, la 23e rencontre des agences d’urbanisme à Marseille posait la question « y a-t-il une décision derrière l’image ? » (hors série Urbanisme n° 18, déc. 2
002) . Le marketing territorial vise à répondre par l’affirmative à cette question. Oui, il y a une décision derrière, c’est-à-dire avant, l’image.
Ou plutôt, il y a une somme de décisions.

Bien sûr, on ne « vend » pas un territoire comme on vend des barres chocolatées ; les ressorts de l’installation ou du développement d’une activité, quelle que soit sa nature, sont-ils d’ailleurs consuméristes ? Pour autant, peut-on laisser les choses se faire toutes seules ? Bien évidemment non.

C’est le rôle des dépositaires de l’action publique d’un territoire d’agir de manière structurée et active pour y retenir et y développer les emplois, y proposer les meilleures conditions possibles d‘épanouissement pour les personnes et leurs initiatives.

Ne diabolisons pas les mots. Le « marketing territorial » n’est que l’appellation d’une démarche. C’est une combinaison de réalisme et de volontarisme fondée sur l’identité du territoire, sa complexité, résultat d’une alchimie géographique, historique et culturelle. Rien de plus. Et rien de moins.

Finalement, la nouveauté c’est que de plus en plus de responsables de l’action territoriale prennent conscience de ces nécessités et professionnalisent leur démarche. Il est probable qu’en la matière ceux qui s’organisent et agissent le plus tôt cueilleront avant les autres les fruits de leur travail. Mieux vaut être tortue que lièvre. Un autre l’a dit bien mieux que moi.

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.